Comment réduire la poitrine trop généreuse ?

La correction des seins ne concerne pas seulement le lifting mammaire ou l’augmentation mammaire. Elle concerne également la réduction mammaire, c’est-à-dire une diminution du volume des seins au profit des femmes qui souffrent d’une hypertrophie. Ce phénomène est souvent accompagné d’une disproportion entre les deux seins et un déséquilibre qui donne un physionomie disgracieux et inesthétique.images

Réduction mammaire Tunisie: Quelles sont les causes d’une hypertrophie?

Cette hypertrophie mammaire se manifeste si la femme a eu des variations importantes de poids, si le volume de la glande mammaire est excessif ou s’il y a une grande infiltration graisseuse dans les seins, même l’activité hormonale joue un rôle important (allaitement, ménopause…).

Les effets néfastes de l’hypertrophie mammaire

Le volume excessif des seins cause une infinité de problèmes pour celles qui en souffrent, on en cite :

  • Un embarras pour le choix des vêtements
  • Une ptôse mammaire à long terme et vergetures à long terme
  • des douleurs dorsales
  • gênes et manque d’estime de soi
  • Une asymétrie mammaire

Réduction mammaire Tunisie: Soins préopératoires

Les bilans préopératoires sont nécessaires avant de réaliser une intervention de réduction mammaire. Ces bilans englobent le bilan sanguin, les radiographies, les échographies et les photographies médicales. Arrêtez de fumer à partir de sept jours préopératoire ainsi que la prise des anticoagulants et des anti-inflammatoires à partir de 15 jours préopératoires.

Déroulement de l’intervention Réduction mammaire:

Cette intervention de chirurgie esthétique ou réparatrice se déroule sous anesthésie totale et dure entre 2h et 3h. Elle nécessite en maximum 2 jours d’hospitalisation. Elle consiste à diminuer le volume de la glande mammaire ou à reconcentré les canaux, retirer la peau qui est en excès éliminer et finalement rehausser la position des mamelons et des aréoles.

Quelles sont les types d’incision à procéder lors d’une réduction mammaire ?

Afin de changer le volume et la forme des seins, le chirurgien pratique 2 types d’incisions : une fente en T ou sous forme d’ancre qui englobe déjà deux fentes : une fente verticale allant de la source de l’aréole jusqu’au pli des seins et une fente horizontale dans le sillon sous mammaire. La deuxième fente est appelée péri-aréolaire et se fait autour des aréoles.

Le chirurgien choisit les fentes à pratiquer selon la qualité de peau de la patiente, le degré d’endommagement et l’importance de l’hypertrophie mammaire.

Quelles suites opératoires pour une réduction mammaire ?

Après avoir terminé ses coups de bistouri, le chirurgien met en place les pansements. Le port d’une gaine de contention ou d’un soutien-gorge spécifique jour et nuit est obligatoire dès le lendemain de l’intervention. Même si vous sentez quelques douleurs, vous n’avez qu’à les supporter et les calmer par la prise des antalgiques prescrits par votre chirurgien. Les ecchymoses et les œdèmes disparaissent au bout de quelques jours. Vous sentir aussi  une perte de sensibilité ou des engourdissements au niveau de vos mamelons mais ça va disparaître progressivement au bout de quelques semaines. La reprise des activités  ne se fait qu’après 21 jours postopératoires.

Risques d’une réduction mammaire

Nous essayons dans notre polyclinique d’atteindre le risque zéro grâce à la compétence de nos chirurgiens qui croient en l’amélioration continue et qui mettent la santé de nos patient avant tout. Mais, notre devoir est de vous signaler les risques malgré leur rareté :

  • Une nécrose due à une infection
  • Un hématome
  • Phlébite
  • Ouverture des cicatrices (effets du tabagisme).
Résultat réduction mammaire:

Vous ne pouvez apprécier votre résultat final qu’après 3 mois postopératoires.

Grossesse et allaitement

Il est préférable que vous laissiez l’opération de réduction mammaire après vos grossesses. Tout de même, la grossesse et l’allaitement peuvent être envisageables si :

  • Vos canaux galactophores sont saines et sauves c’est-à-dire votre glande mammaire est fonctionnelle.
  • vos mamelons n’ont pas été touchés par l’intervention ainsi que les nerfs.

Nous devons aussi vous signaler que la grossesse et l’allaitement changent la forme des seins.